Guichet de l'administration municipale

Le Service des eaux

La commune municipale d'Evilard possède son propre réseau d'eau. Sa mise en service date du début des années 1900. De 1950 à 1960, ce dernier s'est peu à peu développé en fonction des besoins. De 1987 à 1992 et en 2006, plusieurs travaux ont été entrepris en vue d'assurer un approvisionnement adéquat en eau potable de la commune.

La source Châtel I, sise à Rondchâtel, territoire de la commune de Péry, est la principale source d'approvisionnement d'Evilard. Karstique, cette source, d'un débit de 4'000 à 6'000 l/min, livre une eau de qualité chimique impeccable, mais sa qualité bactériologique est tributaire des précipitations. Elle doit être filtrée et désinfectée par une adjonction en quantité infime d'eau de Javel. Toutes les installations nécessaires à l'adduction d'eau se trouvent sur le territoire de la commune de Vauffelin ainsi que dans les gorges du Taubenloch, territoire de la commune de Bienne.

Une fois traitée, cette eau est pompée en trois étapes depuis la station des gorges du Taubenloch (514,70 m d'altitude) dans les réservoirs d'Evilard (775,25 m), de Macolin (951,50 m) et de la Hohmatt (1'050 m) au travers d'un réseau de conduites d'une longueur d'environ 25 km.

Depuis 2006 le réseau d'Evilard est connecté au réseau d'eau de la ville de Bienne au travers du réservoir de "Malvaux" afin de compléter et d'assurer l'approvisionnement en eau.

L'eau du réseau d'Evilard est de qualité mi-dure, d'une moyenne de 21-24°f.

Hinweis zur Verwendung von Cookies. Um unsere Webseite für Sie optimal zu gestalten und fortlaufend verbessern zu können, verwenden wir Cookies. Durch die weitere Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Weitere Informationen hierzu erhalten Sie in unseren Datenschutzinformationen.